• Chapitre 17 - Journée triste...

    8 janvier 1972,

    Cher Journal,

    J'ai perdu toute envie d'écrire pendant une semaine, le lendemain de la nouvelle année, Mademoiselle Marilyn nous a quitté. Mademoiselle Juliette à pleurer toute les larmes de son corps... J'avais beaucoup de peine pour elle, moi aussi j'étais triste, mais pas autant qu'elle, je pense. Madame ne sort plus de sa chambre, elle ne me parle même plus maintenant, elle mange peu, mais mange quand même. Monsieur Nathaniel est quand à lui aussi très triste, mais essaye de ne pas penser à ça, en passant beaucoup de temps avec moi.

     

    Je ne travaille plus beaucoup depuis la mort de Mr.Forestiers, la moitié des employés sont parti, quand à moi, je n'ai pas d'autre endroit qu'ici, c'est pour celle que je reste. Claire est aussi parti revivre chez ces parents. Je crois que nous somme plus que 5 ou 6... Monsieur Nathaniel, m'a proposé à plusieurs reprise de venir habiter chez lui, mais je refuse à chaque fois, je serrai ravie de vivre avec lui, mais je ne peut pas abandonner Mademoiselle Juliette et Madame...

    Mademoiselle Juliette... Je vous ai longtemps admirer... Mais là, j'ai l'impression de plus vous reconnaître... J'aimerai tellement que votre sourire revienne... Mais je pense que maintenant il est parti dans l'au - delà..

     

    Je n'ai vraiment pas envie d'écrire, je suis vraiment désolé cher Journal, mais je pense que je ne vais plus beaucoup écrire, notre maison à perdu de la vie, j'ai l'impression que tout est noir ici, que la joie n'existe plus... Je pense que c'est ici que s'arrête mon histoire...

     

    A bientôt cher Journal,

    Lucy Handerman


  • Comments

    No comments yet

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: